EnglishEspañol
Le Laser Vaginal de Jouvence destiné à Augmenter la Satisfaction Sexuelle

Le Laser Vaginal de Jouvence (LVR®) est une intervention ambulatoire, d’une durée d’une heure environ, qui permet de rendre les rapports sexuels plus gratifiants et plus satisfaisants. Selon Masters & Johnson, le plaisir sexuel est en corrélation directe avec les forces de friction produites. Grâce à LVR® nous pouvons obtenir des résultats optimaux dans ce sens. Le LVR® est une variante d’une intervention chirurgicale pré existante en gynécologie et servant à traiter l’incontinence urinaire. Nos interventions au laser, effectuées avec une précision extrême, sont des opérations chirurgicales qui évitent quasiment tout écoulement de sang. Grâce à nos techniques innovatrices, les patientes guérissent rapidement et peuvent reprendre leurs activités journalières très peu de temps après l’intervention.

Le Laser de Jouvence (LVR®) améliore sensiblement le tonus musculaire du vagin, sa force et son contrôle. Il diminue également le diamètre interne et externe du vagin, ôte l’excès de mucosité vaginale et renforce le périnée (voir illustration ci-après). Dans le cas d’une relaxation vaginale, les muscles sont détendus, manquent d’élasticité, de force et de contrôle. Les diamètres internes et externes augmentent. Les muscles du périnée sont faibles et manquent du soutien nécessaire. Dans un tel cas de figure, le vagin n’est bien sûr plus dans un état physiologique optimal, et par conséquent l’aspect sensoriel du plaisir sexuel féminin est diminué. Le LVR® a été conçu pour optimiser le plaisir sexuel des femmes, qui pour une raison ou une autre, ont une structure irrégulière du vagin.

Notre objectif est d’informer les femmes, leur proposer des alternatives et leur donner le choix. Nous les encourageons à être partie prenante de leur état de santé et de leur aspect esthétique. Dans une de nos enquêtes, nous avons demandé à nos patientes si elles souhaitaient avoir un vagin détendu ou rétréci. 100% des personnes interrogées ont affirmé vouloir un vagin rétréci. La reconstruction vaginale au laser peut vous donner ce que vous souhaitez.

Nous avons appris énormément sur ce sujet, grâce à l’écoute attentive de femmes provenant de plus de 35 Etats, à travers les Etats-Unis et d’une vingtaine de pays, à travers le monde. Les femmes viennent nous consulter parce qu’elles ont besoin d’information, d’alternatives et de choix. Elles souhaitent que leur gynécologue les écoute et leur offre des solutions viables. Nombre d’entre elles, aux Etats-Unis et ailleurs ont témoigné que les exercices Kegel n’ont pas donné de résultats, mais jusqu’à maintenant personne ne les avait écoutées. Les femmes qui ont eu des enfants souhaitent une solution pour rajeunir leur vagin et jouir de la meilleure qualité possible dans leurs rapports sexuels. Les femmes qui n’ont pas eu d’enfants trouvent également des solutions adaptées à leurs souhaits, par le biais d’une intervention esthétique.

Nul ne souhaite vieillir et voir décliner le fonctionnement de l’une ou l’autre partie de son corps. Les structures vaginales et vulvaires en sont un exemple. Nous avons découvert que la reconstruction vaginale au laser aide les femmes qui ont ce genre de problèmes. Le LVR® est la solution.

Les patientes qui souffrent de pertes d’urine involontaires lorsqu’elles toussent, éternuent, rient, ou encore lors d’exercices physiques ou de relations sexuelles, peuvent d’une part remédier à l’incontinence urinaire et d’autre part accroître leur plaisir sexuel.

En matière d’organisme sexuel, les femmes sont supérieures aux hommes.

Les femmes sont multi orgasmiques. Le cycle de réponse sexuelle féminin n’est pas interrompu par une période réfractaire obligatoire, comme c’est le cas pour l’homme, qui ne peut jouir par d’orgasmes successifs.

La connaissance primordiale que nous avons de la physiologie de la réponse sexuelle humaine provient des recherches effectuées par les docteurs William H. Masters et Virginia E. Johnson sur un échantillon représentatif de 382 femmes et 312 hommes, au cours de 10'000 épisodes d’activité sexuelle. Ils ont également étudié 7'500 cycles (un cycle étant un épisode individuel d’activité sexuelle) de réponse sexuelle féminine pendant le coït, la masturbation ou le sexe oral. Masters & Johnson sont les inventeurs du modèle en quatre étapes qui décrit et explique ces changements physiologiques naturels, i.e. excitation, plancher (période de stabilité), orgasme et phase de repos (resolución )

Le Laser Vaginal de Jouvence a été conçu sur la base de ces données et dans le but d’améliorer le plaisir sexuel des femmes qui, pour une raison ou une autre, ont une structure vaginale irrégulière. Le LVR® reconstruit la zone du vagin la plus importante pour le plaisir sexuel, soit le tiers extérieur, en renforçant les muscles et en ôtant l’excès de muqueuse vaginale, aussi bien dans la partie supérieure comme dans la partie inférieure.

Par cette pratique on obtient un support de jouvence adéquat et on diminue le diamètre interne et externe du canal vaginal, ce qui permet, comme nous l’avons expliqué plus haut, d’augmenter le plaisir sexuel. Cette intervention reconstruit également les muscles du périnée, créant ainsi un meilleur support, tonus et contrôle. Le résultat étant une sensibilité accrue dans la zone d’entrée du vagin et le périnée.

Les zones qui bénéficient d’une amélioration grâce au LVR® sont directement ou indirectement liées avec les zones internes et externes qui génèrent l’orgasme. Le clitoris n’est pas la seule zone orgasmique. En effet, le périnée, formé par les muscles pubo-coccique et le canal périnéal, est également générateur d’orgasme. Par le LVR® on reconstruit complètement le périnée, ce qui augmente son potentiel pour produire un orgasme. La partie supérieure de la plateforme orgasmique contient le point G, ou point de Grafenberg, qui est le centre d’intenses sensations de plaisir sexuel. Le LVR® en traitant toutes ces zones érogènes redonne aux femmes qui souffrent d’une relaxation vaginale un plaisir sexuel optimal.

Nous développons le programme du LVR® grâce à l’écoute attentive des patientes, qui nous communiquent leurs besoins dans le domaine de la satisfaction sexuelle. Nous intégrons également les recherches historiques de Masters & Johnson lorsque nous concevons une nouvelle intervention chirurgicale au laser. Le design chirurgical est inspiré par des femmes venant des quatre coins du monde. C’est pour cette raison que nous, médecins, ainsi que les actuelles et futures patientes, nous souhaitons remercier ici les véritables pionnières et inspiratrices du LVR® … LES FEMMES.




Cycle de Réponse Sexuelle de la Femme
Orgasme | Période de Stabilité | Resolution | Excitation

La relaxation vaginale et les problèmes gynécologiques fonctionnels

Trente millions de femmes américaines présentent des symptômes associés à la relaxation vaginale ou souffrent d’incontinence urinaire. Beaucoup de femmes souffrent inutilement des symptômes liés au relâchement du pelvis.

Nous souhaitons familiariser nos patientes aux diverses formes de relaxation vaginale, à leurs causes, symptômes et traitement. Les organes pelviens incluent : le vagin, l’utérus, les ovaires, la vessie et le rectum. Ces organes sont maintenus dans leur position normale par trois types de supports : 1) les muscles 2) les tissus et 3) les ligaments. Lorsque ces supports sont endommagés, pour divers motifs, un ou plusieurs organes pelviens peuvent se relâcher et il arrive même qu’ils descendent plus bas que le vagin, ce que nous appelons « défaillance du support pelvien » ou « prolapsus pelvien ».

Lors d’un accouchement et plus précisément du passage du bébé par la voie basse, les muscles, les tissus et les ligaments se séparent et peuvent s’affaiblir. Cet affaiblissement s’accentue progressivement, avec le temps, et peut aboutir à une défaillance du support pelvien.

Un autre facteur déterminant dans la relaxation pelvienne de la femme est la diminution des oestrogènes, hormones féminines, lors de la ménopause. D’ailleurs cette diminution engendre non seulement la relaxation pelvienne mais également d’autres problèmes de santé chez la femme ménopausée. Par exemple, les problèmes cardiaques ou infarctus augmentent chez les femmes post-ménopausées.

Parfois l’affaiblissement des muscles et des tissus peut se produire chez des femmes qui n’ont jamais eu d’enfants. Il s’agit alors de :

Faiblesse congénitale des muscles et tissus de soutien
Epuisement des tissus de soutien, causé par une toux chronique
Augmentation exceptionnelle de la pression abdominale
Obésité


Cistocele | Rectocele | Enterocele | Uretrocele | Prolapsus utérin

Les symptômes généraux associés avec la relaxation pelvienne dépendent des organes touchés. Fréquemment la femme a un sentiment de lourdeur ou elle se sent enflée. Une perte d’urine modérée peut se produire lors d’activités physiques courantes, comme rire, tousser, marcher ou courir. Dans les cas plus extrêmes et moins fréquents, une masse peut descendre vers l’entrée du vagin. Les symptômes associés à la relaxation pelvienne dépendent de l’organe ou des organes touchés, et se définissent plus précisément comme :

Cystocele.
Uretrocele (la plupart du temps le cystocele et l’urertrocele se produisent en même temps, donnant ce qui s’appelle le cisto-uretrocele)
Rectocele.
Enterocele.
Prolapsus utérin.

Le cistocele se produit lorsque la vessie descend par rapport à sa position normale. Le symptôme le plus commun associé au cistocele est la difficulté de vider complètement la vessie. Ceci peut se produire lors d’infections de la vessie. Lorsque les cistoceles sont vraiment importants il se peut que la vessie se remplisse excessivement et l’urine s’écoule alors en petites quantités, phénomène qui peut se produire lors d’activités telles que la marche ou lors d’une quinte de toux.

L’uretrocele est généralement couplé avec le cistocele. Dans les deux cas, entre autres, on assiste à une perte involontaire d’urine surtout lors d’une pression inhabituelle sur l’abdomen, lorsqu’on marche, saute, tousse, éternue, rit ou lors de mouvements brusques.

Le rectocele se produit lorsque le rectum exerce une pression sur le canal vaginal. En règle générale les rectoceles sont la conséquence de traumatismes dû à l’accouchement. Le symptôme le plus commun lors d’un rectum affaibli ou proéminent est la constipation.

Lorsque l’intestin grêle ressort vers la paroi postérieure du vagin, on parle d’enterocele.

Le prolapsus utérin se produit lorsque l’utérus descend, perdant sa position normale. La gravité du cas est proportionnelle au niveau de descente de l’utérus. Un sentiment de lourdeur s’ensuit, l’impression d’être enflée ou le sentiment que l’utérus est en train de descendre.

Le diagnostic de ce genre de problèmes doit couvrir l’historique de la patiente ainsi qu’un examen médical détaillé. D’autres tests, selon les circonstances, incluent un test « Q-tip », des examens urodynamiques (examens réalisés grâce à un ordinateur qui enregistre le fonctionnement de la vessie et de l’urètre pendant 15 à 20 minutes, processus indolore), uretrocistoscopie (on utilise un instrument pour évaluer l’intérieur de la vessie et de l’urètre), et enfin une radiographie du système urinaire.

Pour des raisons pratiques, le traitement définitif est la correction chirurgicale des défauts spécifiques.